Les expatriés Français en Turquie

Guide complet sur les Français en Turquie, la vie, l’investissements, leurs lieux de résidences, les échanges commerciaux entre les deux pays et les relations entre la France et la Turquie dans cet article sur Imtilak Immobilier.

Les expatriés Français en Turquie
67
2022-08-01 Date de dernière mise à jour 2022-08-02

Les expatriés Français en Turquie

Qui sont les expatriés français qui ont choisi la Turquie ?

Chaque année, plus de 115 000 Français décident de quitter l’Hexagone. Si la majorité d’entre eux ne dépassent pas les frontières de l’UE, certains tentent l’aventure dans des pays aux cultures bien différentes. C’est le cas de ces milliers de Français qui ont choisi de vivre en Turquie.

La communauté française qui vit en Turquie était formée de cadres et d’enseignants. Aujourd’hui, la majorité sont des binationaux.

À Istanbul, la communauté française résidante est composée à 70% de Franco-Turcs. C’est la métropole qui abrite la plus grande majorité des Français résidents en Turquie.

Est-ce que la vie en Turquie est attrayante pour les Français ?

Selon une étude d’HSBC remontant au 31 octobre 2014, la Turquie fait partie des VITM’s – Vietnam, Indonésie, Turquie et Mexique – où les perspectives sont intéressantes pour les expatriés du point de vue différents, qui vise évoluer les carrières et créer des entreprises. Les expatriés qui résident en Turquie affirment que ce sont des pays en plein essor où il est agréable de vivre et de travailler.

Par ailleurs, l’étude d’HSBC, réalisée auprès de 7 000 expatriés originaires d’une centaine de pays, s’appuyant sur quatre critères, l’économie, la qualité de vie, le niveau de bien-être propice pour élever un enfant, et le coût de la vie, montre que, selon le critère économique, la Turquie se classe 10ème sur 37. La communauté française y serait composée principalement de cadres et d’enseignants et occuperait la quatrième place parmi les communautés occidentales de Turquie, loin derrière les Allemands, les Britanniques et les Américains.

la France et la Turquie

Déplacements internationaux entre la France et la Turquie

Pour se rendre en France depuis la Turquie, il est nécessaire de disposer d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité.

En outre, les binationaux franco-turcs, même s’ils peuvent entrer en Turquie avec un document de voyage turc, ont besoin d’une carte d’identité française ou d’un passeport français valides pour retourner en France.

D’autres part, les binationaux résidant en France doivent avoir des documents de voyage français valides pour retourner en Turquie. Sans cela, ils devront solliciter un nouveau titre d’identité et de voyage (passeport ou carte d’identité) auprès de l’Ambassade de France à Ankara.

Il convient de noter que la Turquie est classée parmi les pays de zone verte. En plus, il n’y a aucune restriction pour les voyageurs au départ de France à destination de la Turquie, quel que soit leur statut vaccinal.

Où vivent les français en Turquie ?

Tout sait que la ville d’Istanbul est magnifique, magique et unique. C’est la raison pour laquelle la plupart de la communauté française y posent leurs valises. Au 31 décembre 2013, 7 916 Français résident en Turquie, dont 6 084 à Istanbul et 1832 à Ankara.

Touristes français en Turquie

Selon les données de la Direction de la culture et du tourisme à Istanbul, la ville aux deux continents a accueilli plus de 9 millions de touristes en 2021.

En fait, les touristes allemands avec 832 915 personnes. Suivis des Iraniens avec 769 127 personnes, des Russes avec 747 285 touristes et des Français avec 379 572 visiteurs.

Alors, la Turquie est une destination touristique majeure pour les Français, grâce à ses sites, attractions, monuments et caractéristiques exceptionnelles et pittoresques.


Voir également :

Top 15 des centres commerciaux à Istanbul

Vivre en Turquie pour un français

Ecoles françaises en Turquie

En effet, le nombre des établissements et écoles françaises en Turquie attient 13 écoles, dont 8 à Istanbul, 1 à Ankara et 4 à Izmir. Ces établissements sont labellisés « FrancÉducation », c’est un label d’excellence qui récompense la qualité de l’enseignement de la culture et de la langue françaises.

À Istanbul, on trouve, Notre Dame de Sion, Saint Benoît, Saint-Joseph, Saint Michel, Sainte Pulchérie, Lycée Galatasaray, Petit Prince, Yeni Nesil.

Tandis que à Izmir, Izmir Saint-Joseph, Izmir Tevfik Fikret, Karşıyaka Piri Reis, Güzelbahçe Piri Reis.

Alors qu’à Ankara, un seul établissement, c’est la Lycée Tevfik Fikret.

Vivre en Turquie pour un français : Conditions et facilités

La première étape à faire afin de vivre en Turquie, c'est de demander un visa. Après y être entré, il doit déposer une demander pour obtenir un permis de séjour auprès des services compétents. On va parler de ce point important à travers ces questions importantes et intéressantes :

  • Est-ce qu’on peut vivre en Turquie sans connaître le turc ?

Pour entrer sur le marché du travail, il est nécessaire de connaître le turc. Cependant, des milliers d'expatriés vivent en Turquie toute l'année, et ils ne parlent pas couramment la langue et mènent toujours une vie fructueuse.

  • Combien d'argent on a besoin ?

Cela dépend de l'endroit où on veut vivre. En fait, Istanbul est l'endroit le plus cher et le plus approprié pour vivre. Mais, on peut trouver des villes turques pittoresques où la vie est beaucoup moins chère qu’Istanbul.


Voir également :

 
  • Est-ce que vivre en Turquie est une bonne idée de vie ?

Partout en Turquie, des poches de communautés d'expatriés prospèrent grâce au climat idéal et à un mode de vie sain, en plus des caractéristiques uniques de ce pays accueillant.

  • Est-ce que les étrangers peuvent y travailler ?

Toute entreprise turque peut employer un étranger si elle dispose déjà d'une main-d'œuvre turque. Ensuite, une fois qu'un employeur embauche un étranger, il doit demander un permis de travail, qui peut être obtenu facilement, avec au moins six mois de résidence.

  • Est-ce que les étrangers peuvent y acheter une propriété ?

Oui, toutes les nationalités sauf cinq peuvent acheter une propriété en Turquie.

En plus, il faut aussi trois à six semaines pour obtenir les titres de propriété en pleine propriété.

les français en Turquie

Investissements français en Turquie

Il y aurait près de 260 sociétés françaises implantées dans l’économie turque et qui couvrent l’ensemble des secteurs d’activité : automobile, services financiers, textile, électronique, transports, hôtellerie et restauration et d’autres.


Voir également :

Expatriés français en Turquie dans le secteur immobilier turc

Les Français ne sont pas figurés parmi les premiers acheteurs des biens immobiliers en Turquie. Mais, tout le monde peut acquérir et acheter des propriétés en Turquie.

En fait, les lois relatives à l'immobilier et aux investisseurs étrangers étaient régies par le principe de réciprocité. Plus tard, grâce à la grande attention du gouvernement turc, le gouvernement a introduit un ensemble d'amendements importants dans le texte de la loi immobilière turque, qui vise à lever les restrictions qui avaient été précédemment imposées pour posséder des biens immobiliers et à faciliter ce processus en modifiant les conditions et en leur introduisant des facilités considérables, telles que la carte de séjour immobilier, la naturalisation contre l’achat d’un bien immobilier (400 000$) et d’autres.

FAQ sur la présence des Français en Turquie

Les expatriés s'installent dans une variété d'endroits et de villes turques. Il est rare que des étrangers vivent dans les quartiers enclavés de l'Est car la tradition et la culture sont plus fortes. La plupart des Français vivent à Istanbul et à Ankara.

Le coût de la vie en Turquie est 61 % moins élevé qu'en France.

Les ressortissants français peuvent entrer en Turquie avec un passeport ou une carte d'identité valide au moins 3 mois après la date du retour prévu en France.

Les ressortissants français n'ont pas besoin d'un visa pour se rendre en Turquie à condition que leur séjour ne dépasse pas 90 jours.

La plupart d’entre eux sont des enseignants ou des binationaux franco-turcs.



 

Edité par Imtilak Immobilier ©

Avez-vous aimé notre sujet ? Partagez-le



Nous avons choisi pour vous
La Turquie Versus la France : Expatriation, investissement, coût et qualité de vie

Voici dans cet article les différences entre la France et la Turquie, pour vivre et investir avec des conseils très impo...

2022-08-04
88
Des informations détaillées sur la communauté tunisienne en Turquie

Voici des informations détaillées sur les Tunisiens résidants en Turquie, le nombre de la communauté tunisienne, les inv...

2022-03-22
3,670
La communauté Libanaise en Turquie : vie et investissement

C’est un guide complet sur la communauté libanaise résidente en Turquie, la vie, les villes turques où vivent les Libana...

2022-03-22
3,840

Politique de confidentialité

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience utilisateur. Vous pouvez consulter le fonctionnement détaillé.