Canal d'Istanbul : accusations et vérités

Avec le début des travaux pour mettre en œuvre le canal d'Istanbul, il y a des accusations portées contre le canal.

Canal d'Istanbul : accusations et vérités
2,726
2021-04-27 Date de dernière mise à jour 2021-04-29

Canal d'Istanbul : accusations et vérités

À l'approche du début des travaux pour mettre en œuvre le canal d'Istanbul, découvrons les accusations principales pour le canal, ainsi que la vérité.  

1. Accusation : Le projet du canal d'Istanbul met en danger la sécurité nationale de la Turquie, en violant la Convention de Montreux.

Vérité: L'accord maritime de Montreux impose des mesures strictes aux forces navales étrangères entrant dans la mer Noire, alors il ne concerne pas le Bosphore seulement, mais plutôt toutes les passages et voies navigables comme le canal Don Volga et le Danube Ainsi que le canal d'Istanbul et d'autres. Donc cela ne présente aucune violation au traité de Montreux.

2. Accusation : Le nouveau canal d'Istanbul transportera l'eau polluée du Danube jusqu'à la mer de Marmara.

Vérité : Etant donné que les pays par lesquels le Danube passe, entrent dans l'Union européenne, donc ils sont obligés à respecter les normes de protection de l'environnement. C’est pourquoi ces pays ont établi des usines de traitement de l'eau déversée dans le fleuve, par conséquent le niveau de pollution de la rivière est diminué, prouvé par des rapports scientifiques publiés par des experts internationaux.

3. Accusation : A cause de la construction du canal d'Istanbul, les défenses de la Thrace seront perturbées.

Vérité : Environ 90% de la force de frappe de la première armée, chargée de défendre la Thrace, est stationnée du côté de Thrace du canal d'Istanbul. Alors, les experts déclarent qu'il n'y aura aucun problème à défendre la Thrace.

Si cette accusation était vraie, le détroit du Bosphore, qui est deux fois plus grand du canal, et le détroit de Çanakkale, qui est quatre fois plus grand, affecteraient les défenses d'Istanbul et de la Thrace.

4. Accusation: La ville qui sera établie sur les côtés du canal d'Istanbul entraînera un surpeuplement important à Istanbul.

Vérité : Depuis 2010, l’augmentation annuelle de la population d’Istanbul atteint près de 220 000 de personnes, dont la plus grande partie constitue une augmentation normale de la ville.

En outre, le nombre de la population d'Istanbul diminue de 56 mille de personnes en 2020. En plus, la ville devient plus étendue ces dernières années. Donc, le nombre d’habitants de la ville du canal d'Istanbul, qui ne constituera que 3%, ne peut pas provoquer une crise ou une explosion démographique dans ces villes.

5. Accusation : A cause du projet du canal, la Turquie va être endettée de plus de 100 milliards de dollars.

Vérité : Le coût total du projet du canal d'Istanbul est de 10 milliards de dollars. Basant sur le principe (construit-opère), l’entreprise de construction va exploiter le projet pour un certain temps. Alors, le Gouvernement ne paiera aucun argent du budget général.

Canal Istanbul

6. Accusation : le lac Terkos sera détruit, alors Istanbul va perdre une source d’eau.

Vérité : L’influence totale du projet du canal d'Istanbul sur le lac Terkos ne dépasse pas 0,2% de sa superficie totale. Ça ne peut pas conduire à détruire le lac.

En prenant compte l'impact du projet du canal sur le barrage de Sazlıdere, et sur le lac, les deux ensembles, ne dépasse pas 3% d’eau potable d’Istanbul.

7. Accusation: La dynamite qui sera utilisée dans les fouilles du projet du canal entraînera un tremblement de terre.

Vérité: La profondeur creusée par les travaux de construction du canal est bien inférieure à la faille sismique. En plus, il n'y a aucune preuve scientifique pour cette accusation.

8. Accusation : le canal entraînera des changements climatiques à Istanbul et conduira à la formation d’un îlot de chaleur urbain.

Vérité : Le nombre de villes établies au long du tracé du canal constitue 3% de la population actuelle d'Istanbul. En plus, la zone entourant le tracé du canal ne sera pas autorisée à établir des zones industrielles. Donc cette ville ne peut ni poser une menace climatique pour Istanbul ni former un îlot de chaleur urbain.

9. Accusation: Les camions travaillant dans les fouilles du projet provoqueront des embouteillages à Istanbul.

Vérité : Les camions et les véhicules qui seront utilisés dans les opérations prendront des chemins secondaires consacrés, ça n’a rien à voir avec la circulation à l'intérieur de la ville.

10. Accusation: La poussière entraînée par les fouilles va augmenter à 20 fois la quantité de poussière dans les places, ces travaux entraîneront également des tas de terre autour de la ville.

Vérité: Le plan de mise en œuvre du projet consiste à transférer la majeure partie de la terre résultant des opérations de fouilles vers la mer Noire, pour effectuer certaines opérations de remblayage dans des zones désignées de la mer Noir.

11. Accusation: Le projet du canal d'Istanbul entraînera la destruction des anciennes grottes de Yarımburgaz et de la ville historique de Bathonea

Vérité : Les sites archéologiques mentionnés ne sont pas situés sur le tracé du projet du canal d'Istanbul.

الجنسية التركية فرنسي الجنسية التركية فرنسي

12. Accusation: Un tsunami se produira à Istanbul, alors, la première victime sera la population autour du canal d'Istanbul.

Vérité : En cas de tsunami à Istanbul, le plus touché serait le détroit du Bosphore, sur les côtes de la mer de Marmara, et non le tracé du canal d'Istanbul.

13. Accusation: Le projet du canal d'Istanbul entraînera la disparition des forêts du nord d'Istanbul.

Vérité : La zone traversée par le tracé du canal d'Istanbul est celle d'arbustes, perdu depuis longtemps les caractéristiques de la forêt à cause de l'étalement urbain, dont les grands arbres ne constituent plus de 10%.

14. Accusation: Etant donné que la traversée depuis le détroit restera gratuite, qui paiera l'argent pour traverser depuis le canal d'Istanbul?

Vérité: Une importante partie de grands navires de commerce préférera passer par un passage sûr et rapide, sans aucun risque d’embouteillage ou de collision, ou de longue attente dans le Bosphore.

 

Edité par Imtilak Immobilier ©

Avez-vous aimé notre sujet ? Partagez-le

Nous avons choisi pour vous
Annonce de la date de l’ouverture du train à grande vitesse entre Ankara et Istanbul

Selon le ministre turc des Transports, le 10 juillet 2021, c’est la date de l’ouverture du train à grande vitesse entre...

2021-07-07
2,035
Canal d'Istanbul, c’est le projet pour sauver la ville

Le nouveau canal d’Istanbul, le projet attendu avec impatience.

2021-07-01
1,771

Politique de confidentialité

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience utilisateur. Vous pouvez consulter le fonctionnement détaillé.