Mise en œuvre des travaux de maintenance du chemin de fer entre l'Irak et la Turquie

2020-12-22

13,768 Vues

Mise en œuvre des travaux de maintenance du chemin de fer entre l'Irak et la Turquie

La maintenance et la construction du chemin de fer qui relie l'Irak et la Turquie, en passant par Bagdad, Mossoul, Ninive, et en Turquie, annonce le ministre irakien des Transports, Nasser Bandar.

Irak se met à construire le chemin de fer entre l'Irak et la Turquie

« Cette étape importante est venue après une réflexion approfondie, visant à remettre en état et à construire le chemin de fer qui relie Bagdad à la Turquie. " déclare le ministre irakien des Transports dans une interview accordée par l'Agence Irak-presse (INA) sur le début des travaux liés à la construction du chemin de fer entre la Turquie et l'Irak.

En indiquant que l'Irak cherche à acheter de nouveaux trains, en plus de plusieurs anciens trains qui sont encore utilisés.

"Dans le cadre du plan établi, les travaux du chemin de fer seront terminés pendant deux mois, car nous relierons le port de Al-Faw au sud de l'Irak à la Turquie" en attirant l'attention sur la nécessité de réparer certains des ponts détruits par les gangs terroristes de l'EI.

Bandar continue son discours en montrant aux médias le plan du canal sec qui fait de l'Irak un passage pour toutes les marchandises venant de l'Australie et de l'Asie de l'Est vers l'Europe en passant par le territoire turc. Il souligne également qu'il y a de nombreuses entreprises turques et chinoises vont construire ce projet.

Grâce au projet de canal sec, les navires seront déchargés dans les ports irakiens du golfe arabe, puis transférés en Turquie par les chemins de fer vers l'Europe.

Échange commercial par les chemins de fer entre l'Irak et la Turquie

"Nous avons mis en place un plan visant à réduire l'embouteillage sur les routes, par conséquent un chemin de fer sera construit entre Mossoul en Irak et la Turquie." déclare le gouverneur de Ninive, M.Najm al-Jubouri au journal officiel Al-Sabah:

En ajoutant que : "Les équipes d'ingénierie et techniques, en coopération avec les entreprises de construction d'ingénierie turques, commenceront bientôt à construire le chemin de fer moderne entre les deux pays."

Il convient de noter que l'Irakien repose sur les échanges commerciaux des postes-frontières et des ports, le poste-frontière d'Ibrahim Khalil au district de Zakho à Dohuk au nord de l'Irak, est le point principal des échanges commerciaux avec la Turquie.

En effet, ce chemin de fer est un projet pionnier à Mossoul, dans le cadre d'une grande coopération économique et, d'investissement et d'échange avec la Turquie.

En fait, le volume des échanges commerciaux entre la Turquie et l'Irak atteint près de 17 milliards de dollars au cours des dernières années. En plus, il est prévu de le porter à 20 milliards à l'avenir, comme la Turquie est la principale source de marchandises importées en Irak.

Chemin de fer entre l'Irak et la Turquie

 

Voir tout

arrow

Voir tout

arrow
Source : Agence Anadolu

Edité par Imtilak Immobilier ©
Avez-vous aimé notre sujet ? Partagez-le

Recherchez notre liste de projets distingués et trouvez la propriété qui vous convient.

search-banner
search-banner
contact contact

Parlez-nous sur votre plateforme préférée

Que recherchez-vous dans un bien immobilier ?

back

Canaux

Merci !

close

Votre message a été envoyé avec succès. Nous vous contacterons très bientôt !