INVESTIR JEUNE DANS L'IMMOBILIER, POURQUOI ?

Guide complet sur l’investissement jeune dans l'immobilier, pourquoi faut-il investir dans l’immobilier le plus tôt possible ? Les difficultés et les solutions pour investir jeune dans l’immobilier ?

INVESTIR JEUNE DANS L'IMMOBILIER, POURQUOI ?
78
2022-08-01 Date de dernière mise à jour 2022-08-01

INVESTIR JEUNE DANS L'IMMOBILIER, POURQUOI ?

Investir dans l’immobilier le plus tôt possible, Pourquoi ?

L'immobilier est l'un des meilleurs placements possibles pour un jeune investisseur. Commencer à investir avant 30 ans peut offrir la possibilité de placer son argent sur le long terme et d’accéder à des placements aux gains potentiels considérablement élevés. Par ailleurs, plus vous investissez jeune et moins votre taux d’endettement sera élevé pour acheter votre résidence principale plus tard.

Voilà 7 bonnes raisons pour commencer à investir le plus tôt possible sans attendre :

1. Bénéficier de conditions de versement avantageuses

Pour un budget limité, il est préférable d'opter pour les versements mensuels pratiques, planifié à l'avance. Cette technique d'épargne permet d'allier flexibilité et régularité. Le jeune investisseur va ainsi mettre en œuvre des versements mensuels pour se constituer un patrimoine immobilier, en gardant cependant certaine liberté, où il peut choisir d'ajuster le montant de la somme versée, pour s'adapter à ses capacités financières, ou développer son patrimoine immobilier, même arrêter les versements périodiques.

شقق للبيع بالتقسيط فرنسي شقق للبيع بالتقسيط فرنسي

2. Investir dans des projets en construction

En fait, les projets en construction jouissent de nombreuses caractéristiques et d’avantages importantes et intéressantes, tels que les paiements échelonnés, les versements planifiés, les prix abordables et relativement moins chers, la possibilité de modifier le plan d la porpriété, en plus d’autres avantages intéressants. C’est pourquoi, investir dans la pierre dans des résidence en construction est une option majeure et adéquate pour un jeune investisseur avec des capacités financières limitées.

3. Pour réaliser des projets de vie

Tels que reconversion professionnelle, création d’entreprise, enfants… On ne sait jamais de quoi l’avenir sera fait !

C’est pourquoi l’investissement immobilier reste l’un des meilleurs placements pour préparer son avenir et afin de se protéger contre les éventuels risques.

4. Pour anticiper la retraite

En investissant dans la pierre, on devient plus sûr de pouvoir bénéficier du système de retraites. Alors, préparer sa retraite semble indispensable, et il vaut mieux s’y prendre le plus tôt possible.

5. Pour faire travailler l’argent

Avant 30 ans, on a généralement peu d’obligations financières et même familiales. Donc, c’est le moment idéal pour prendre des engagements financiers. En réalisant un investissement immobilier le plus tôt possible, on fait travailler l’argent sans rien faire.

6. Pour préparer l’achat de la propriété principale

En raison de prix trop élevés, aujourd’hui, de nombreux particuliers ne peuvent pas acheter leur résidence principale. Donc, démarrer par un investissement locatif peut vous aider à vous constituer un patrimoine et un apport, et à acquérir ensuite plus facilement votre résidence principale.

7. Pour se protéger contre l’inflation

Au lendemain de la crise sanitaire, le retour de l’inflation risque d'avoir des conséquences importantes sur votre épargne et sur votre pouvoir d’achat.  C’est pourquoi l’investissement dans la pierre est le refuge contre tous ces risques.

Investir jeune dans l'immobilier

Quelles sont les difficultés d’investir dans l’immobilier jeune ?

Investir dans l’immobilier pour un jeune présente certaines difficultés, telles que :

La capacité d’emprunt d’un jeune investisseur

 Cela désigne le montant maximum que les banques acceptent de vous prêter en fonction de vos revenus et de vos charges. En étant jeune, le salaire est plus faible, en plus des mensualités du prêt étudiant. En conséquence, sa capacité d’emprunt pour un investissement locatif ou l’achat de la résidence est très limitée.

L’apport personnel d’un investisseur jeune

L’investissement sans apport est généralement consacré aux personnes déjà propriétaires et qui disposent de revenus importants. L’organisme de crédit exigera donc un apport personnel d’au moins 10 % du montant de l’opération. Alors, c’est difficile pour un jeune.

À partir de quel moment faut-il investir dans l’immobilier ?

En fait, la question est un peu vague mais on va essayer d'y répondre. En effet il faut y investir quand on a moins possible de responsabilités et obligations, c'est qqch de très rentable sur le moyen et long terme.

Alors, on peut commencer à générer des rentes dès le début, qui nous permettront d'investir dans un autre bien avec lequel on va générer d'autre rentes et ainsi de suite. C’est un cercle vertueux.

On doit commencer très tôt possible à 18 ans, si c’est possible, à travers des petits projets et investissements.

Normalement à partir de 40 ans, quand la situation professionnelle et personnelle se stabilise, que les revenus progressent, il faut s’interroger pour savoir dans quoi investir à plus long terme. Il est temps de commencer à penser des revenus complémentaires en vue de la retraite ou même pour financer les études supérieures de nos enfants par exemple.

Investir dans l’immobilier le plus tôt possible dépend de la situation personnelle du jeune investisseur.

Investir dans l'immobilier jeune

Investir dans l’immobilier tout en restant locataire, est-ce possible ?

En restant locataire, on peut profiter d’une liberté de mouvement et de déplacement. Tandis que pour ceux qui sont propriétaires de leur logement, c’est plus compliqué, il faudra d’abord vendre le bien immobilier, et cela peut se faire avec de mauvaises conséquences financières.

Pour un investissement locatif, on peut bénéficier de beaucoup plus d’options et de choix. Cela nous permet de cibler les biens qui présenteront d’autres avantages que ceux de nous convenir pour y habiter, les choix se feront beaucoup plus sur un plan financier. C’est la possibilité de chercher une bonne rentabilité locative. Quand on investit, on cherche avant tout à tirer le plus possible profit de son placement et non à acheter sur « coup de cœur ». L’achat des biens plus adaptés à générer de bons rendements (emplacements différents de vos propres besoins, taille du bien, achat par lots, etc) est l’étape majeure pour un investissement rentable dans la pierre, puisque tous les secteurs ne sont pas aussi propices à l’investissement locatif. Alors, on doit profiter ainsi d’une rentabilité améliorée par rapport à une résidence principale.

En plus, on doit cibler les biens avec un meilleur potentiel de plus-value à moyen et long terme : emplacement stratégique, biens à revaloriser, et réduire l’imposition en utilisant différents leviers comme les dispositifs de défiscalisation ou de déficit foncier.


A lire aussi :


Jeunes actifs : où investir ?

Quand on est un jeune actif, commencer petit, ce n’est pas un mal. Investir d’abord dans un garage ou un petit studio situé dans les grandes villes afin d’accueillir des étudiants ou d’autres jeunes actifs. Donc, pour investir, on doit vérifier l’état des lieux et le montant en euros par mètre carré.

Par exemple, en 2020, Toulouse s’est classée en tête du classement des meilleures villes pour investir avec ses 3100 euros/m² pour un appartement.

De plus, il s’agit d’une ville vitale et dynamique, avec de nombreuses entreprises. C’est donc une ville avec une activité économique importante, qui accueillit plus de 100.000 étudiants. En fait, c’est le lieu idéal pour un investissement locatif.

Investir à 18 ans : l’option parking ou investissement immobilier indirect

Avec un investissement dans les parkings ou les garages, on peut espérer 8 % de rendement brut en moyenne. Tandis que l’immobilier indirect réduit les risques et apporte des avantages non négligeables en termes de fiscalité.

Investir dans un produit collectif de placement apporte des avantages non négligeables. En plus, la fiscalité est également plus favorable pour les investissements indirects grâce à plusieurs leviers.

Investir dans un parking

Acheter une place de parking est une bonne alternative quand on veut investir dans l’immobilier avec un budget limité. La location de parking offre plusieurs avantages : peu d’entretien et de charges, règles de location souples, montant des impôts faibles, revenus réguliers…

En plus, le bail de location peut être conclu à l’oral mais il est toujours vivement recommandé de l’acter par écrit. D’un point de vue fiscal, une petite surface limite le coût des impôts. En outre, les coûts de travaux et d’entretien de la place de stationnement en elle-même sont limités.

Investir indirectement dans l’immobilier

En fait, on peut souscrire des parts de SCPI, à travers l’un des gestionnaires de patrimoine ou via l’une des unités de compte de l’assurance vie. En effet, un taux de rendement de 4 %, on va capitaliser les intérêts pour lancer,  ensuite dans l’achat de la résidence principale.

Investir à 20 ans : l’achat de la résidence principale

Outre économiser des loyers, l’acquisition de la résidence principale offre un avantage, on peut l’utiliser comme garantie pour obtenir un autre crédit afin de réaliser un investissement locatif et élargir notre investissement dans la pierre.

Investir avant 30 ans : l’investissement locatif clé en main

 Pour diversifier son patrimoine immobilier et pour percevoir des revenus supplémentaires, investir dans l’immobilier locatif est un placement idéal. En effet, vu la demande forte en logement croissant de plus en plus, surtout dans les grandes villes, l’investissement locatif présente une rentabilité élevée.

Aussi, investisseur et particulier sont devenus nombreux à se lancer dans ce type de placement. Certes, la réussite de ce placement nécessite des connaissances particulières. Pour cela, il est possible de passer par une société d’investissement locatif clé en main.

investir jeune dans l'immobilier


Voir également :

 

Comment Imtilak Immobilier peut vous aider si vous pensez investir en Turquie ?

Imtilak Immobilier fournit tous les services immobiliers professionnels à travers ses bureaux dans les plus importantes villes turques, afin que l’acquisition des biens immobiliers soit facile et accessible à tous.

En prenant compte la large activité et la grande expérience d'Imtilak Immobilier sur le marché immobilier turc, Imtilak se distingue par ses services qui couvrent une large gamme de résidences chiques et propriétés élégantes, et tous les processus d’achat, avant, pendant et après la vente, grâce à notre équipe d’experts sur le marché immobilier turc. Nos services comprennent, le suivi des transactions dans le registre foncier afin d’obtenir le titre de propriété, en plus de suivre le dossier de naturalisation contre l’achat d’un bien approprié, l’ameublement, la gestion de la propriété en la louant ou la revendant, le suivi des factures et des impôts, et bien d’autres.

Foire aux questions sur l'investissement dans l'immobilier jeune

Lorsque l’on est jeune, il est rare d’entendre parler d’investissement ou de placement. Pourtant, même si votre apport est bas, il s’agit d’un moment idéal pour investir de façon intelligente, et commencer à faire fructifier votre épargne dans plusieurs domaines :

  • Les livrets bancaires adaptés aux jeunes.
  • Investir dans un PEL.
  • L’assurance vie.
  • L’immobilier locatif.
L’épargne, c’est le meilleur placement pour les jeunes pour faire face à un coup dur ou préparer un premier achat immobilier, même un investissement immobilier rentable dans la pierre.

On peut investir à 20 ans dans l’immobilier grâce à un prêt étudiant. Bien sûr ce n’est pas l’objet premier d’un emprunt étudiant, mais on peut allouer la majorité à nos études et garder une partie pour investir dans l’immobilier.

L’avantage énorme est que les emprunts étudiants doivent être remboursés à partir du premier emploi, cela nous laisse donc du temps pour réaliser notre opération, encaisser des loyers et constituer une trésorerie de côté.

Investir dans l'immobilier : le plus tôt sera le mieux.

Plus on commence tôt, plus c'est facile d'accumuler et d'avoir à terme un patrimoine structuré et diversifié. Dans certaines villes, il vous faudra seulement 3 ans pour que votre achat immobilier soit plus rentable que la location.

Vous devez avoir 18 ans pour signer des documents juridiques, mais si vous êtes adolescent ou si vous avez moins de 18 ans, il est toujours possible d’investir dans l’immobilier. Il vous suffit de faire signer le tout par un parent et d’acheter la propriété en son nom ou au nom d’une société.






Edité par Imtilak Immobilier ©

Avez-vous aimé notre sujet ? Partagez-le

Politique de confidentialité

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience utilisateur. Vous pouvez consulter le fonctionnement détaillé.