Le premier ministre turc: Nouveaux projets pour faire d'Istanbul une ville intelligente

Istanbul n’est pas seulement une grande ville, mais encore une métropole semblable à un Etat, non seulement une ville touristique, mais également une force politique, économique et culturelle ayant une influence dans plusieurs domaines plus de plusieurs pays dans le monde.

4,960
2019-03-14 Date de dernière mise à jour 2020-04-13

Le premier ministre turc: Nouveaux projets pour faire d'Istanbul une ville intelligente

« Istanbul n’est pas seulement une grande ville, mais encore une métropole semblable à un Etat, non seulement une ville touristique, mais également une force politique, économique et culturelle ayant une influence dans plusieurs domaines plus de plusieurs pays dans le monde.» a déclaré le premier ministre turc, l'ancien président du Parlement et le candidat au poste de maire d'Istanbul, Binali Yıldırım, lors d’une interview accordée au quotidien turc Yeni Şafak.

Les étapes du développement d'Istanbul :

Yıldırım a affirmé qu'Istanbul avait connues quatre étapes du développement:

  • Istanbul 1

Cette phase a commencé sous le président Erdogan lorsqu'il en était maire. Elle est axée sur les besoins les plus élémentaires de la population. La ville souffrait alors des problèmes fondamentaux tels que la boue, les forages, les ordures ménagères, la pollution, et de multiples autres problèmes. Tous ont été résolus.  

اسطنبول

  • Istanbul 2:

-  Développement du concept de municipalité sociale.

  •  Développement et la création de réseaux de métro. 

  • المواصلات في إسطنبول
  • Istanbul 3:

Cette étape a débuté par la mise en œuvre de projets plus vastes tels que la ligne de métro Marmara, le tunnel Eurasia, le pont du Sultan Selim, le train à grande vitesse et le nouvel aéroport.

مطار إسطنبول الجديد

  • Istanbul 4:

Selon Yıldırım, dans cette phase, Istanbul bénéficiera d'un style de gestion intelligent. L’objectif est de transformer Istanbul en une ville ouverte 24 heures sur 24 grâce aux TIC innovantes. Mais la métropole souffre toujours d'un problème majeur en matière de transport et de communication, et ce problème doit être résolu de manière radicale.

بن علي يلدريم

Istanbul et le passage au transport intelligent :

« Nous allons porter à 48% la part d'Istanbul en ce qui concerne les lignes de métro et le chemin de fer au cours des cinq prochaines années. Aujourd'hui, elle est de 18%, et l'augmentation à 30% signifie une réduction de 30% de la densité du trafic sur les routes. Ce sera une amélioration sensible. Chaque fois que nous augmentons la capacité des garages, le nombre de voitures garées dans les rues diminue. Ce qui facilitera la circulation dans la ville. En outre, il existe environ 240 points de congestion supplémentaires dans chaque quartier de la ville, qui subiront des modifications concrètes pour soulager la pression sur la ville, a-t-il ajouté. » 

Couloirs verts le long des ruisseaux

« Il y a vingt ruisseaux dans la zone située entre Silivri et Tuzla, nous avons un projet pour réactiver ces ruisseaux pour qu'elles deviennent des corridors verts. Quand nous ferons cela, il y aura des sentiers pour faire la marche. De même, il y aura aussi des pistes cyclables et les gens seront soulagés. Nous devons faire d'Istanbul l'une des 10 plus grandes villes du monde. Or, les statistiques montrent qu’elle est actuellement classée aux 25-30 places. Mais il y a des domaines où Istanbul est mieux : au cinquième rang mondial en matière de santé et parmi les pays que la plupart des gens veulent visiter. Istanbul offre la moitié des taxes perçues par la Turquie, exporte la moitié de ses exportations, abrite de 250 des 500 plus grandes entreprises du pays, dispose des emplois directs à environ 7 millions de personnes travaillant dans 6 000 entreprises, et un tiers des touristes qui viennent en Turquie visitent Istanbul. Nous voulons développer les centres d’exposition et de conférence, le tourisme, l’éducation et les activités marines dans la ville pour en faire un centre d’attraction. Si Istanbul était un État indépendant, il se classerait au 13e rang des 41 plus grands pays d’Europe, a ajouté - Binali Yıldırım 

Edité par Imtilak Immobilier©
Source : Yeni Şafak

Nous avons choisi pour vous
L'inauguration de tours du pont Canakkale par le président Erdogan

La roue du développement et les immenses réalisations de la Turquie ne se sont pas arrêtées malgré la propagation de Cov...

2020-05-18
815
Organisations internationales de santé rendent hommage au secteur de santé turc

L'OMS ainsi que d’autres organisations internationales de santé ont rendu hommage au secteur de santé turc en raison de...

2020-04-22
1,273
Politique de confidentialité

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience utilisateur. Vous pouvez consulter le fonctionnement détaillé.